Cet Article est en cours de rédaction ...

L’influence de l’être humain sur sa planète est aujourd’hui immense voire cataclysmique pour les écosystèmes.

Le chimiste de l’atmosphère Paul Josef Crutzen, prix Nobel de chimie en 1995, a fait l’hypothèse que cette influence laisserait des traces suffisamment significatives sur la biosphère pour que la lithosphère (les roches terrestres) en soit aussi marquée.

Une ère géologique débutant avec la révolution industrielle pourrait être ainsi définie.

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.